Entreprises du numérique : réussir une levée de fonds

Entreprises du numérique : les 7 points clés pour réussir votre levée de fonds 

Difficile d’obtenir des prêts pour financer des projets dans le domaine de la R&D, ou du numérique. Les banques n’interviennent pas dans les projets en phase d’amorçage, et les jeunes entreprises doivent faire appel à des sociétés de capital-risque ou des Business Angels. Comment procéder ?   

 

1/ Choisir le bon investisseur

Prendre le temps de la sélection de son investisseur est primordial. C’est une relation à long terme qui s’installe, il est important qu’elle s’établisse sur la confiance et la transparence. Il est d’ailleurs fréquent que plusieurs structures interviennent en co-investissement lors d’un premier tour de table.

Pays de la Loire Développement intervient par exemple régulièrement en co-investissement avec les autres structures gérées par Sodero Gestion sur les Pays de la Loire.

 

2/ Maîtriser son sujet

Pour « séduire » un investisseur vous devez maîtriser votre sujet et être capable de le présenter de façon claire, synthétique et complète. Chiffres clés, historique du projet, équipe, connaissance du marché, stratégie de développement… Votre objectif doit être immédiatement compréhensible et votre plan de financement illustrer la manière dont vous comptez l’atteindre.

 

3/ Anticiper ses besoins

Une levée de fonds prend à minima de 3 à 6 mois. Il est donc important d’anticiper vos besoins pour ne pas vous retrouver en situation d’urgence. Caractérisez la nature de votre projet (amorçage, développement, acquisition), établissez un cahier des charges pour définir et budgéter votre projet et un calendrier des opérations.

 

4/ Avoir une Equipe et un management bien rodés

 Une équipe bien rodée, des managers qui se connaissent et ont l’habitude de travailler ensemble, ce sont des gages de réussite. Il est important de savoir bien s’entourer, et si votre entreprise est encore de petite taille aujourd’hui, entretenez votre réseau pour recruter vos futures compétences.

 

5/ Rassurer ses investisseurs

Préparez votre présentation orale avec soin et démontrez votre connaissance du marché. Prouvez que vous avez la capacité managériale pour accompagner le développement de l’entreprise et chiffrez votre Business Plan. Votre discours doit être structuré et cohérent. Si vous êtes convaincu, vous convaincrez !

 Il existe des intermédiaires spécialisés dans ce type d’exercice. Il faut en consulter plusieurs avant de faire votre choix.

 

6/ Mettre en place dès le début les modalités du futur partenariat

Dans le cadre d’une levée de fonds, les modalités d’un partenariat sont définies dans un « pacte d’associés ». Ce document régit les relations entre les détenteurs du capital, c’est-à-dire entre l’entrepreneur et les investisseurs qui l’accompagnent dans son projet. Totalement confidentiel, il vient compléter les statuts et apporte une protection aux associés minoritaires. C’est comme un mariage, mais sur une durée limitée !

 

7/ Maintenir les relations avec les investisseurs rencontrés en vue d’un second tour de table

entreprise du numerique et levee de fondsVotre développement peut nécessiter une première levée de fonds, puis une seconde quelques années après, voire une troisième si votre projet prend beaucoup d’ampleur. Vous pouvez bien entendu solliciter les mêmes investisseurs, et inviter de nouvelles sociétés de capital investissement au tour de table.

 

Vous voilà prêts à concrétiser votre projet !

 

Pour en discuter plus avant, contactez Nathalie Leroux : nathalie.leroux@soderogestion.fr

En savoir plus avec notre offre Capital Innovation

WEB TV

Abonnez-vous à la chaîne Sodero Gestion !

 

Suivez nos actualités, découvrez les témoignages de nos partenaires et les interviews de nos collaborateurs.

 

Accédez à la WEB TV